D’après une étude menée par Occurrence pour l’ONG Digital for the Planet, 73% des Français n’ont encore jamais entendu parler d’écologie digitale. Selon les personnes interrogées, le gouvernement et les entreprises françaises se sont encore trop peu emparés du sujet qui représentera pourtant l’un des enjeux majeurs de ces prochaines années.

La croissance des usages numériques a un impact non négligeable sur la consommation d’énergie et le réchauffement climatique. A l’échelle mondiale, les usages numériques dans le monde représentent 2 fois l’empreinte environnementale de la France, d’après Frédéric Bordage, Expert Numérique Responsable, Fondateur de GreenIT.fr.

A l’énergie consommée pendant son usage du numérique (électricité pour faire fonctionner le matériel, traitement et stockage des données, etc.), s’ajoute l’énergie grise, c’est à dire la quantité d’énergie utilisée pendant le cycle de vie du matériel (fabrication, transport, recyclage, déchet).
Le matériel est renouvelé en moyenne tous les 2 ans. La durée de vie des smartphones tend d’ailleurs à s’allonger et les ventes baisser.

ventes-smartphones-monde

Plus de la moitié de la population mondiale connectée à Internet, cela génère une énorme quantité de données à traiter et à stocker dans des data centers dont la consommation d’énergie représente près de 20% de l’énergie liée au numérique. En France, en 2015, les data centers consommaient déjà davantage qu’une ville comme Lyon, selon L’Union Française de l’Electricité (UFE).

Et l’écologie digitale dans tout ça?

Promue par des ONG comme WWF ou Digital For Planet, l’écologie digitale consiste à améliorer ses pratiques pour diminuer l’impact environnemental lié aux usages numériques.
Conserver le matériel plus longtemps, éteindre ses appareils plutôt que de les mettre en veille, effacer ses emails, diminuer l’usage des solutions de stockage « Cloud », quelques initiatives peuvent être mises en oeuvre simplement par tout un chacun.

Comment pratiquer l’écologie digitale quand on développe des applications mobiles?

A première vue, cela ressemble à un numéro d’équilibriste périlleux. Pourtant, chez Les Cigognes, nous adoptons de bonnes pratiques d’écologie numérique jusque dans le développement des applications mobiles de nos clients.
Pour obtenir des conseils en adéquations avec votre activité et vos projets digitaux, il suffit de nous contacter.

Laisser un commentaire