Le Deep learning est le pendant technique du Big Data. Ou plus simplement, le Big data ne sert à rien sans le deep learning.

C’est une technique d’intelligence artificielle qui permet de faire de la  reconnaissance et de la classification de données. En 2012, Google a utilisé une série d’algorithmes dédiés au deep learning pour reconnaître des chats dans des images sur Internet, créant ainsi l’évènement.
Le deep learning peut aussi rendre la reconnaissance visuelle possible sur smartphone. La start up JetPac, pionnière dans la reconnaissance d’images, vient d’ouvrir un kit de programmation pour rendre le deep learning plus populaire. L’utilisation de la caméra couplée à une accumulation d’images suffisantes permet donc à tout à chacun de générer son propre algorithme.

Les algorithmes de deep learning fonctionnent à l’image d’un système neuronal. La pertinence de la reconnaissance des images par analogie dépend donc de la quantité de contenus sur lesquels l’algorithme a pu s’entraîner et donc de la quantité de données récoltées au fur et à mesure.

Les technologies de deep learning, en analysant les comportements sur le Net et en étudiant les analogies, servent aussi à prévoir les comportements futurs. C’est ce qui intéresse tout particulièrement Facebook ou Google qui investissement massivement dans ce domaine.
Google, dès 2011 a créé une équipe dédiée à ces recherches et vient de racheter uns start up londonienne experte dans le domaine : Deep Mind Technologies.

Laisser un commentaire