Donald Trump a déclaré que Huawei menaçait la sécurité des Etats-Unis en l’accusant d’espionnage pour le compte des services de renseignements chinois. Ces sanctions empêchent Huawei de maintenir leur partenariat avec Android. En réponse à ce blocus, Richard Yu a annoncé le lancement d’un nouveau système d’exploitation dès octobre en Chine avant de l’étendre début 2020 en Europe.

 

L’alternative de Huawei pour remplacer son système d’exploitation :

  • Soit la marque décide d’introduire son système d’exploitation développé sur la base de ASOP (Android Open Source Project) qui est en libre accès. Ainsi, le nouveau système d’exploitation bénéficiera de son propre store, l’App gallery. Andrew Williamson, vice-président en charge des affaires publiques et de la communication, a signalé que “Huawei est prêt à lancer potentiellement un remplacement [d’Android].” Et que “HongMeng est en phase de test, principalement en Chine”.  L’organisation mondiale de la propriété intellectuelle montrent qu’ils ont déposé le nom Hongmeng dans plusieurs pays hors de Chine.

 

  • Soit Huawei opte pour un autre système d’exploitation, Aurora, un système russe peu répandu. Effectivement, d’après certains médias, ils auraient communiqué pour convenir d’un éventuel partenariat.

 

Les conséquences pour les téléphones Huawei :

Les nouveaux utilisateurs de smartphone Huawei seraient alors directement impactés par ce changement puisque les applications telles que android-2995824_1280Facebook, Instagram, Twitter, Whatsapp, Amazon et Twitter ne seraient plus compatibles avec le système d’exploitation. En revanche, les utilisateurs actuels n’ont pas de soucis à se faire aussi bien concernant l’installation de ces applications que sur la protection de leur smartphone. 

Un autre enjeu réside dans la protection des smartphones puisque Huawei se trouverait dépourvu d’hardware.

Cette sanction est une double peine puisque d’une part, Huawei souhaitait devenir le vendeur de smartphone le plus important de la planète en 2020, et d’autre part, cet incident a reporté la mise en vente du smartphone pliable Mate X. 

 

Malgré les alternatives misent en place par Huawei la meilleure solution reste la levée des sanctions américaines pour ne pas ternir l’image de la marque, Google tente de faire pression auprès du gouvernement pour garder Huawei dans son écosystème.

 

Catégories: Non classé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires

Applications

Mon Club Sports pour Tous & moi

La Fédération Française Sports pour Tous est une association loi 1901, agréée par le ministère des Sports et reconnue d’utilité publique depuis 1973. Dès sa création, en 1967, la Fédération a agi pour que le plus grand nombre puisse accéder à la pratique de l’activité physique et... Lire la suite